Quatrième jour d’épreuves après 1) PSE 2) Analyse et exploitation de données, Deuxième jour de pratique. On remet ça. Vu l’épreuve d’hier, il va falloir mettre les bouchées doubles car il reste encore pas mal de choses. Décision stratégique avec Stéphanie, fondre sur les surjeteuses directement et travailler toutes les pièces afin de ne plus en avoir besoin et perdre du temps à attendre comme on a pu le faire hier.

8h30: Go. A peine le sac posé et la convoc + pièce d’identité posées sur le coin de mon plan de travail, je file vers une surjeteuse avec toutes les pièces que j’avais préparées en un tas la veille: Organisation quand tu nous tiens😀. Ça,  c’est fait!

La matinée passe à une vitesse folle et mon travail aussi. Je suis plutôt satisfaite du rendu et je parviens à maitriser la machine bon an mal an. (Oui… c’est une expression de vieux…et alors !) Même le temps gris et nuageux ne viendra pas ternir mon objectif d’arriver au bout de cette robe sur les 8h à venir.

12h30: Déjeuner rapide sous le soleil réapparu. On avale toutes les deux une salade et on se remotive mutuellement avec Stéphanie. On revoit les différentes séquences de la matinée et l’objectif fixé de cette demie journée est atteint: surfiler nos éléments et procéder à l’assemblage de la robe dos et devant. On revoit mentalement l’objectif de cet après-midi qui n’est pas des moindres: les plis religieuse. Il y a aussi le montage de la fenteau dos de la robe, la pose des emmanchures, la création de la bride à point boutonnière et le bouton à coudre.C’est l’heure.

13h32: Reprise. 2 minutes de retard mais bon…ca ne va pas changer grand chose; On finira juste deux minutes plus tard que l’heure indiquée. Comme prévu, je m’attaque aux plis religieuse. La technique renseignée n’est pas celle que j’avais révisée et j’ai du mal à me retrouver. Finalement mes neurones se reconnectent! Il faut d’abord monter le 2ème pli, puis le premier qui correspond à l’ourlet de la robe, assembler le haut et la bas de la robe puis monter le dernier pli. Facile une fois que l’on a compris comment procéder. Pourtant c’est là où je commence à peiner car, même en ayant suivi au cordeau les mesures indiquées, je me retrouve avec un boudin sur le côté de la robe. Je découds une première fois puis une deuxième mais rien y fait. Je fais un pli disgracieux mais qui sera normalement recouvert par le premier pli. On croise les doigts. Je poursuis sur mon ourlet et j’ai toujours ces cm en trop qui me pourrissent le rendu mais je poursuis sinon je vais perdre trop de temps sur le reste. Plus qu’une heure et demi. Je zappe le repassage des plis et me lance dans la pose des emmanchures puis du montage de la fente dos. Simple. c’est plié en une vingtaine de minutes. Je passe maintenant à la pose du bouton avant de commencer la bride, réalisée haut la main. (si tu dis « peau de lapin », tu sors!) Le peu de temps qui reste doit me servir à préparer la netteté de la robe: aucun fil ne doit dépasser!, à la repasser et clairement, plus je regarde mes plis et plus j’ai envie de… bref.

A 40 minutes de la fin de l’épreuve j’enlève mes boules quies parce que j’entends un bruit et vois tout le monde arrêté en train de parler. Les examinatrices dans notre salle ont été alertées par deux candidates qui s’étonnaient du rendu de la robe malgré des mesures exactes. (ouf… je ne suis pas la seule!) En refaisant les comptes, les examinatrices nous précisent qu’il y a fait effectivement une erreur sur la planche de patron de plis et que les 4 cm de trop! devront être résorbées comme on peut. euh… ouai… et si c’est cousu, on redécoud c’est ça? à même pas une heure de la fin?? Bref, un peu plus dégoutée pour ma robe (oui, je l’étais déjà), je perds pied et zappe les derniers infos de couture comme faire pour les emmanchures une couture à 10 mm alors que je n’ai fait qu’une nervure ( soit 1mm). Bref.

Chaotique, cette fin d’épreuve. Au moment de rendre la robe, je demande tout de même à l’examinatrice si je peux la prendre en photo. Et voici ce que donne ma copie, avec son beau boudin sur la bande de plis qui part en traviole total !

Résultat des épreuves: le mercredi 29 juin après 18h.

 



Et maintenant, ma grosse cagade en image (qui fait de ma robe un élément importable en boutique, selon les consignes indiquées pour valider l’épreuve!)